| | |

La Convention IUS/USDROM pour l’accueil des stagiaires à l’étranger

L’IUS s’est donné pour ambition de former les étudiants et de tout mettre en œuvre pour faciliter leur insertion dans la vie professionnelle. Pour cela, il met en place des stages obligatoires en priorité en Haïti, mais aussi à l’étranger. C’est dans cet esprit que l’IUS a signé une convention avec l’Union Régionale Syndicale des DROM (URSDROM) française. Cet organisme partenaire compte accueillir en stage les étudiants de l’IUS aussi bien en France métropolitaine que dans les Départements d’Outremer français (Guadeloupe, Guyane, Martinique).

I — Les partenaires

L’USRDROM a pour vocation de représenter l’ensemble des Très Petites Entreprises (TPE) et Petites et Moyennes Entreprises (PME) des départements constituant les DOM-TOM et leurs adhérents. Constituée en Union Régionale syndicale et professionnelle indépendante, elle agit par délégation de la Confédération nationale sur son périmètre régional avec des ramifications sur l’ensemble du territoire national. Son objectif est de représenter et de promouvoir la qualité et l’efficacité des petites et moyennes entreprises. Ainsi, elle représente l’ensemble d’entrepreneurs et d’artisans, corpus essentiel du capital humain français, ainsi que leur insertion dans l’économie nationale, au service de la collectivité.

Pour sa part, l’IUS est une institution privée d’enseignement supérieur haïtien. Il rassemble une vingtaine de programmes de formation repartis dans ses quatre composantes :

  1. la Faculté de Droit, d’Économie et de Gestion (FDEG) ;
  2. la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines (FLSH) ;
  3. la Faculté des Sciences et de Technologies (FST) ;
  4. le Centre de Recherches Scientifiques (CRS).

Toutes ses composantes sont vouées à l’enseignement et à la recherche.

Il n’est pas nécessaire de rappeler que, dorénavant, et ce dans toutes les universités du monde, le stage fait partie intégrante de la formation d’un étudiant. De ce fait, le stage complète sa formation de l’étudiant et le rend immédiatement opérationnel dans l’institution publique ou privée dans laquelle il sera recruté. À l’IUS, le stage est obligatoire en Licence initiale (L4), en Master 2, en DUT1 et DUT2, en LP1 et LP2.

De nos jours, les entreprises doivent se renforcer en qualifications de haut niveau pour affronter avec succès la concurrence internationale. Pour cela, l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation constituent pour les entreprises une ressource essentielle.

En ce sens, les deux partenaires partagent la volonté de former des diplômés capables de s’adapter aux enjeux d’un monde multilingue, multiculturel et en constante évolution. L’orientation, la formation et l’insertion professionnelle des étudiants sont une de leurs priorités communes. Ainsi, ils souhaitent soutenir les étudiants dans leur choix d’orientation, leur parcours de formation, jusqu’à leur insertion professionnelle.

Le stage de formation a pour objet de permettre à l’étudiant de mettre en pratique les outils théoriques et méthodologiques acquis au cours de sa formation universitaire. Autrement dit, il lui permet d’identifier ses compétences et de mieux conforter son objectif professionnel. Le stage a ainsi pour but de préparer l’étudiant à l’entrée dans la vie active par une meilleure connaissance de l’Entreprise ou l’Administration d’accueil et de réduire son temps d’adaptation à l’emploi. Le stage donc s’inscrit dans le cadre de la formation, du projet personnel et professionnel de l’étudiant. Il entre dans son cursus pédagogique à l’IUS. Lorsqu’il est obligatoire, il donne toujours lieu à une évaluation comptant pour la délivrance du diplôme.

L’IUS est conscient de cet enjeu pour l’étudiant et s’est rapproché de l’URSDROM pour faciliter la recherche d’entreprise ou d’administration d’accueil pour l’étudiant. Par ailleurs, le fait de signer cette convention avec une institution étrangère a un triple objectif :

  • Approfondir la formation des étudiants conformément aux Règlements généraux du Contrôle des Connaissances (RGCC) de l’IUS ;
  • Permettre aux étudiants de l’IUS de se confronter à d’autres modes de production, de management, etc. Bref, à d’autres cultures ;
  • Élargir le champ des possibilités de trouver un emploi pour les étudiants en fin de cursus.

II— Le partenariat

Les deux institutions se sont donc rapprochées et ont considéré la possibilité d’établir des relations privilégiées par le biais d’une Convention de partenariat. Celle-ci permet de renforcer leur collaboration avec les acteurs socio-économiques, d’installer durablement des passerelles entre le monde de l’enseignement supérieur et le monde économique. Plus largement elle permet d’œuvrer en faveur de l’insertion professionnelle. Ainsi, ce partenariat a pour objet, notamment et dans le cadre de la Coopération entre les îles de la Caraïbe, de :

  • faciliter l’intégration des jeunes dans les entreprises françaises d’Outre-Mer, et plus largement dans tous les territoires français ;
  • développer les échanges économiques et socioculturels.

Ce partenariat se concrétisera par des actions conjointes qui auront pour objectif d’améliorer la connaissance de l’entreprise par les étudiants de l’IUS. Il facilite l’établissement de convention de stage étudiant IUS/Entreprises TPE/PME. Ou encore avec d’autres organisations partenaires en lien avec le domaine de formation de l’étudiant et en favorisant les échanges socioculturels.

L’URSDROM a pour mission de :

  1. Faciliter le placement des étudiants de l’IUS au sein des TPE/PME membres et au sein d’organisations partenaires, en adéquation avec leurs projets de formation ; 
  2. Promouvoir ce partenariat auprès de ses membres TPE, PME et organisations partenaires ;
  3. Diffuser à ses membres les CV des étudiants de l’IUS ;
  4. Permettre aux étudiants de l’IUS un accès privilégié à l’annuaire des entreprises membres de l’URSDROM
  5. Encadrer la relation Entreprises/Université.

L’IUS a pour mission de :

  1. Promouvoir ce partenariat auprès des étudiants et accueillir l’URSDROM dans ses locaux pour l’organisation d’évènements du type job-dating, le cas échéant ;
  2. Garantir la conformité de la situation des étudiants qui seront placés au sein des entreprises membres de l’URSDROM. Ceci, vis-à-vis des dispositions légales et réglementaires, et notamment d’établir une convention de stage type que l’étudiant devra faire remplir par l’entreprise d’accueil ;
  3. Être garant des moyens nécessaires à la finalisation des projets de stage des étudiants.

Par ailleurs, il est mis en place un « Comité d’Échanges et de Liaison » (CEL) qui aura pour fonction de :

  • définir les objectifs à atteindre, le plan annuel d’actions communes de communication et de promotion du dispositif ;
  • assurer une coordination opérationnelle et un suivi des modalités d’intervention des partenaires dans le cadre de la Convention et prendre toute décision s’y rapportant ;
  • organiser des séances de travail avec les parties prenantes ;
  • faire un bilan semestriel et annuel d’évaluation (évaluation des actions conduites et de l’atteinte des objectifs).

Aucune participation financière, de l’un ou l’autre des partenaires, n’est prévue à ce stade dans le cadre de ce partenariat reposant sur le principe du volontariat/bénévolat. Il s’agit donc de la mise en commun des compétences pour atteindre les objectifs développés ci-dessus.

A lire également

7 Commentaires

  1. Merci Dr PROVIDENCE, cette convention aura à participer dans la perfection des étudiants de l’IUS. Et moi en particulier.

  2. Je pense que ce partenariat est une bonne chose pour les étudiants. Partir en échange, avec d ‘autre personne de cultures différentes, pourrait apporter un sang neuf dans la construction de la nouvelle Haiti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.